Logo de la SMJ de Fontenay

Projets et voyages

Partager cette page avec Addthis
Imprimer la page

Burkina Faso 02

Es-tu parti pour être un sauveur ?

Je souhaitais passer 6 mois au Burkina Faso, mon pays d’origine.


Dans un pays comme celui là il y a tant à faire, quelle bêtise de passer 6 mois à ne rien faire !


J’ai donc fait le choix de mettre mon temps et ma petite expérience à profit.


Je souhaitais me rendre utile, pouvoir me dire un jour j’ai participé au développement, à l’épanouissement de ces enfants, de leur maman.

Présentation du projet

5 mots pour définir un projet de solidarité ?

Partage, échange, ouverture, connaissance et humilité.

Dans ce type de projet, faut-il connaître le pays, la destination, les traditions, la langue ?

Il est vrai que dans ce type de projet toutes ces connaissances peuvent nous venir en aide. Néanmoins n’avoir aucune de ces connaissances ne gâche rien : à l’arrivée il y plus de découvertes, plus de surprises.

Cela ne remet pas en cause la qualité de l’aide apportée.

Il est toutefois très important d’avoir un maximum de renseignements, il ne faut pas hésiter à contacter les ambassades, les associations….

Est- ce qu’un projet de solidarité peut choquer ?

Le simple fait de voyager, d’aller à la découverte d’une autre culture, d’autre mode de vie, d’un autre climat peut choquer !

Cela  est encore plus vrai lorsque l’on fait un bond d’un continent à un autre.

Le projet solidarité ayant pour but de se rapprocher et de venir en aide à ceux qui en ont besoin, la rencontre de personnes en grandes difficultés et qui se battent au jour le jour est toujours choquant.

Tous les sentiments y passent :

  • la colère
  • la tristesse
  • la pitié
  • et de grands moments de joie

Tous cela est humain et nécessaire car c’est le moteur de notre motivation.

Le principal est de se ressaisir. Le jour où vous serez blasé, vacciné contre toutes ces formes d’émotions, il sera peut-être temps de passer à autre chose.

Dans ce type de projet, faut-il connaître le pays, la destination, les traditions, la langue ?

Il est vrai que dans ce type de projet toutes ces connaissances peuvent nous venir en aide. Néanmoins n’avoir aucune de ces connaissances ne gâche rien : à l’arrivée il y plus de découvertes, plus de surprises.

Cela ne remet pas en cause la qualité de l’aide apportée.

Il est toutefois très important d’avoir un maximum de renseignements, il ne faut pas hésiter à contacter les ambassades, les associations….

Plus d'informations
Vers notre page Facebook
Vers notre page Instagram
Offres addthis